Show Timeline

D'humbles débuts à Bercy.1809

Alors que les traces de la Révolution française sont encore très présentes et que le pays se relève doucement des bouleversements les plus sanglants de son histoire, Napoléon Bonaparte monte sur le trône impérial. C'est dans ce climat d'incertitude qu'Emmanuel Courvoisier, notre fondateur, et Louis Gallois, le maire de Bercy, décident de créer une entreprise de vins et spiritueux dans la périphérie de Paris, juste au nord de la Seine. Bercy est l'endroit idéal pour un tel commerce. La proximité du fleuve favorise le transport. Le commerce du vin y est déjà prospère et ils n'ont pas de taxe à payer, Bercy étant à l'extérieur de Paris.

Continuer


Retour

Le cognac des guerres napoléoniennes.1811

La réputation de Louis Gallois et d'Emmanuel Courvoisier grandissant rapidement auprès des connaisseurs de cognac, ils ont l'honneur de recevoir la visite de l'empereur Napoléon Bonaparte dans leurs entrepôts de Bercy. Peut-être inspiré par ce qu'il y déguste, Napoléon décide d'accorder une ration de cognac à ses troupes dans les régiments d'artillerie, afin de remonter leur moral pendant les guerres napoléoniennes. Il aurait dit: "Lorsque vous combattez de toutes vos forces et à chaque fois que cela sera possible, du vin le soir et du cognac le matin."

Continuer


Retour

Le luxe qui accompagna Napoléon dans son exil.1815

Après sa défaite à Waterloo, Napoléon est exilé dans la lointaine île de Saint Hélène, perdue au milieu de l'océan Atlantique, à mi-chemin entre l'Afrique et l'Amérique du Sud. La légende dit que, pouvant emmener dans son exil un article de luxe , il avait choisi d'emporter plusieurs fûts de cognac, pour le plus grand bonheur des officiers anglais qui voyageaient avec lui à bord du HMS Northumberland, pendant cette traversée de 67 jours. Ils lui donnèrent le nom de "Brandy de Napoléon".

Continuer


Retour

De Paris à Jarnac.1828

Félix Courvoisier et Jules Gallois, fils respectifs d'Emmanuel et de Louis, comprennent instinctivement que leurs clients sont en quête d'un spiritueux d'une qualité toujours meilleure. Ils décident ainsi d'amorcer un virage audacieux dans la direction de leurs affaires. Soucieux d'exercer plus de contrôle sur la qualité du cognac sur lequel ils ont construit leur réputation, ils quittent Paris et installent leur entreprise dans la ville paisible de Jarnac, en plein cœur de la région de Cognac où ils créent en 1843 la société Courvoisier®, qui s’y trouve toujours.

Continuer


Retour

Les Frères Curlier.1866

Lorsque Félix Courvoisier meurt sans héritier mâle en 1866, il laisse la direction de l'entreprise à ses deux neveux, les frères Curlier, qui ont vécu toute leur vie à Jarnac. Ceux-ci tissent d'excellentes relations commerciales avec le Royaume-Uni, où le cognac est très apprécié. Nos archives montrent que le cognac Courvoisier® était alors transporté en grandes quantités à bord de bateaux sobrement nommés "Liverpool" et "Jarnac".

Continuer


Retour

La reconnaissance royale.1869

La réputation de Courvoisier® ne cesse de croître, notre cognac est servi sur les tables des cours royales du Danemark, de l'Angleterre et de la Suède. Plus près de chez nous, Napoléon III, neveu et héritier de Napoléon Bonaparte, exige lui aussi la marque Courvoisier®, et nous attribue le titre très convoité de 'Fournisseur Officiel de la Cour Impériale'.

Continuer


Retour

Charles Dickens et notre punch.1870

Lorsque Charles Dickens, le célèbre écrivain anglais, meurt dans sa demeure de Gad's Hill Place près de Londres, il laisse une collection de plus de 2 160 bouteilles d'alcool utilisées pour élaborer ses fameux punchs. Parmi les différentes bouteilles de rhum, gin, whiskies, brandies et autres liqueurs, on découvre 216 bouteilles de cognac étiquetées "F. Courvoisier®" les initiales de Félix Courvoisier.

Continuer


Retour

Le cognac des célébrations à la Tour Eiffel.1889

Notre cognac est choisi pour être servi à l'inauguration de la Tour Eiffel lors de l'Exposition Universelle de Paris, organisée pour le centenaire du début de la Révolution française. C'est un événement fastueux, auquel assistent des célébrités aussi diverses que le futur roi Édouard VII d'Angleterre, Buffalo Bill, Vincent Van Gogh, Henry James et l'inventeur de l'ampoule électrique, Thomas Edison. Courvoisier® remporte la plus haute distinction de l'époque, la Médaille d'Or.

Continuer


Retour

Des diamants pour classer notre cognac.1900s

Courvoisier® a toujours été considéré comme l'un des meilleurs cognacs au monde, et, selon l'époque, différentes dénominations ont été utilisées pour définir avec précision la qualité de nos produits. Au début du XXe siècle, un, deux, trois ou quatre diamants ornaient les étiquettes de nos bouteilles pour indiquer la qualité. C'est finalement la classification des Britanniques, grands amoureux du cognac, qui a eu le plus d'influence. La plupart des appellations encore utilisées aujourd'hui datent de 1910 et sont des abréviations anglaises VS (Very Special) et VSOP (Very Superior Old Pale), reflétant l'intérêt universel pour le cognac.

Continuer


Retour

Cognac, pas brandy.1909

Le 1er mai 1909, l'aire de production du cognac est délimitée par décret et des règles strictes concernant l'aire de production, la vinification, la distillation et le vieillissement sont fixées. On peut ainsi affirmer que tous les cognacs sont des brandies mais que tous les brandies ne sont pas des cognacs.

Continuer


Retour

L'ombre de Napoleon.1909

En 1909, la famille Simon, d'origine anglaise, prend la direction de Courvoisier®. Présents dans le secteur des vins et spiritueux depuis des générations au Royaume-Uni, les frères Simon ont su repérer le potentiel de Courvoisier® en tant que grande marque internationale. Alfred Simon, qui a été agent de Courvoisier® au Royaume-Uni, achète l'entreprise et George Simon vient travailler à Jarnac en 1912. Il devient très vite l'assistant du directeur puis directeur général en 1923. Ils s'attachent immédiatement à construire l'identité de la marque et adoptent l'ombre de Napoléon pour logo. Ils imposent ensuite Courvoisier® hors des frontières françaises.

Continuer


Retour

Le cognac original de Napoléon.1910

Un siècle après les années les plus glorieuses de Napoléon Bonaparte, nous lançons notre cognac Napoléon pour rendre hommage à notre admirateur le plus célèbre. C'est ainsi que nait une nouvelle qualité "Napoléon", assemblage minutieux et qui était à l'époque l'une des qualités supérieures vieillies le plus longtemps. Autre exemple du talent de la famille Simon en matière de marketing, notre cognac Napoléon est lui aussi agrémenté de la silhouette emblématique de Napoléon, qui figure depuis sur toutes les bouteilles de Courvoisier®. Toujours à la pointe de l'innovation, nous créons quelques années plus tard une bouteille élégante en verre opaque à l'aspect satiné, qui sera ensuite copiée par de nombreuses maisons de cognac.

Continuer


Retour

APPELLATION D'ORIGINE CONTROLEE.1936

Le décret du 15 mai garantit à la région du cognac le statut d'Appellation d'origine contrôlée, identifiant légalement les spécificités de la région et intensifiant la règlementation donnant droit à l'appellation cognac. Six crus sont définis, mais chez Courvoisier® nous travaillons principalement avec les quatre meilleurs : la Grande Champagne, la Petite Champagne, les Borderies et les Fins Bois.

Continuer


Retour

LES ANNÉES DE GUERRE.1940

La Seconde Guerre Mondiale oblige George Simon à quitter la France pour le Royaume-Uni en 1940. Il continue à diriger Courvoisier® depuis l'Angleterre, mais demande à ses amis Georges Hubert et Christian Braastad de veiller sur l'entreprise pendant son exil forcé. Alors que la guerre fait rage et que les Allemands ont transformé notre Château en casino, il décide de "vendre" complètement Courvoisier® à ses deux amis pour éviter qu'elle ne tombe aux mains des Allemands, avec la promesse de la récupérer une fois la guerre terminée. Cette promesse sera tenue comme prévu en 1945.

Continuer


Retour

La célèbre bouteille Joséphine.1951

La bouteille Joséphine, ainsi nommée en l'honneur de la première épouse de Napoléon Bonaparte, révolutionne l'image du cognac. Certains ont prétendu qu'elle représentait les robes de Joséphine serrées à la taille et au bas élégamment évasé, d'autres qu'elle rappelait la forme inversée des verres à cognac de l'époque. Devenue un grand classique, cette bouteille est synonyme de cognac de qualité et elle est reconnue dans le monde entier.

Continuer


Retour

Le lancement de Courvoisier® Gala.1955

Toujours à la pointe de l'innovation, Courvoisier® lance Gala dans les années 50. Cognac plus léger, fruité et aromatique, Gala est conçu pour plaire autant aux hommes qu'aux femmes. D'une qualité équivalente à VS (Very Superior), mais avec un arôme boisé plus léger, il est lancé en France et dans les colonies anglaises.

Continuer


Retour

PREMIER COGNAC À LA TÉLÉVISION.1960

Nous avons toujours été des précurseurs, et pas seulement pour la qualité de nos cognacs. En 1960, nous sommes entrés dans l'histoire en devenant la première marque de cognac à apparaître sur le petit écran. Ce sont ainsi neuf millions de téléspectateurs au Royaume-Uni qui ont découvert la richesse aromatique de nos cognacs . Nous renouvelons notre exploit en 2009 lorsque Courvoisier® devient la première marque de spiritueux à diffuser une publicité en 3D à la télévision. Ce même spot publicitaire a par ailleurs été diffusé avant la projection du film Avatar, film au succès international.

Continuer


Retour

L'innovation au cœur de notre savoir-faire.1980

Au cours des années 80, et dans un souci permanent d'élaborer les meilleurs cognacs, nous avons mis en oeuvre des techniques innovatrices concernant la micro distillation, la sélection du bois de chêne utilisé pour le vieillissement de nos eaux de vie et le procédé de stockage en fût debout. Ces techniques améliorent la régularité d'extraction des tanins du bois et apportent plus d'équilibre aux arômes de nos cognacs. Une nouvelle fois, toutes ces innovations renforcent notre position de maison de cognac à la pointe de la technologie.

Continuer


Retour

Courvoisier® récompensé par le Prestige de la France.1983

Nous sommes la seule maison de cognac à avoir été honorée de la plus haute distinction française "Le Prestige de la France", attribuée aux sociétés représentant le plus haut niveau d'excellence de la production française. Cette récompense nous fut remise par Jacques Chirac alors maire de Paris et qui devint ensuite Président de la République française.

Continuer


Retour

Le musée Courvoisier®.1985

Notre Musée, situé dans notre Château à Jarnac nous permet de partager avec nos visiteurs notre histoire légendaire ainsi que notre collection d'objets Napoléoniens, dont le chapeau de Napoléon, rassemblés tout au long des deux derniers siècles.

Continuer


Retour

La collection Erté de Courvoisier®: un cognac excellent associé à l'Art Déco.1988

Dans un esprit de collaboration totale, unissant art et cognac pour la première fois, nous avons lancé la Collection Erté. Erté, le célèbre maître Art Déco a créé avec nous la forme de la carafe et a également travaillé avec notre maître de chai pour assembler des cognacs de Grande Champagne, certains datant de 1892, l'année de sa naissance. Il a ensuite orné chacune des 7 carafes de la collection d'un dessin exclusif représentant les différentes étapes du processus d'élaboration du cognac - de la vigne à la part des anges, évaporation naturelle qui se produit pendant le vieillissement.

Continuer


Retour

L'Esprit de Courvoisier®, l'esprit du millénaire.2000

Puisant dans les précieuses réserves du Paradis de Courvoisier® situé sous le Château, Jean-Marc Olivier, notre cinquième maître de chai, célèbre le passage au nouveau millénaire en créant L'Esprit de Courvoisier®, hommage à l'histoire et à la tradition des siècles passés. Cet assemblage unique marie des cognacs de légende dont les plus jeunes sont antérieurs à 1930 alors que d'autres beaucoup plus âgés proviennent de notre Paradis où sont conservés des cognacs datant de l'époque où Napoléon arriva au pouvoir, après la révolution française. Pour abriter un cognac d'une telle rareté, les ateliers Lalique ont créé une carafe en cristal, entièrement fabriquée à la main, numérotée et gravée de la signature Lalique qui l'authentifie.

Continuer


Retour

Courvoisier® Succession J.S., le cognac du sacre de Napoléon.2004

Pour commémorer le bicentenaire du sacre de l'empereur Napoléon le 2 décembre 1804, une édition limitée de 2 500 bouteilles de Courvoisier® Succession J.S. est lancée. Abritée dans une réplique miniature du coffre à secrets que Napoléon utilisait pendant ses campagnes militaires, Succession J.S. est un assemblage de cognacs issus de Grande Champagne, produits et vieillis chez l'un des meilleurs viticulteurs de Courvoisier® et conservés précieusement dans un chai situé sous leur château pendant des générations. Leur arrière-arrière-petite-fille a souhaité participer à la création de ce chef d'œuvre et nous a transmis ces précieux cognacs en reconnaissance des relations privilégiées entre sa famille et Courvoisier®.

Continuer


Retour

Le Nez de Courvoisier®, une expérience sensorielle.2008

Si nous sommes particulièrement fiers de créer les cognacs parmi les plus aromatiques au monde, c'est parce que environ 75 % de ce que l'on associe au goût est en réalité senteur. Ainsi, plus le cognac est riche en arômes, meilleur il est. Avec le programme Le Nez, nous avons été l'une des premières maisons à créer une expérience sensorielle autour de notre gamme, en désignant trois arômes caractéristiques pour chacune de nos marques, liés au processus d'élaboration de nos cognacs. Avec ce programme, nous avons organisé des dégustations multi-sensorielles, des chefs à la renommée internationale ont élaboré de délicieuses recettes et nos arômes ont également été source d'inspiration pour des compositeurs de musique.

Continuer


Retour

UNE NOUVELLE DIMENSION POUR LA MIXOLOGIE.2009

Au début du XXe siècle, à l'aube de la culture du cocktail, le cognac est l'alcool préféré des mixologistes, de la Nouvelle Orléans à New York, de Londres à Paris. Mais en 1870, les vignes françaises sont ravagées par le phylloxera. La pénurie de cognac qui en découle entraîne l'essor du whisky américain, entre autres alcools. Courvoisier® s'est aujourd'hui donné pour mission de reconquérir cet héritage perdu. En 2009, nous avons créé un spot en 3D pour rompre avec le mythe selon lequel le cognac ne peut être servi que pur. Et nous nous sommes associés aux pionniers de l'art culinaire 'Bompas & Parr' pour donner naissance à un cocktail Courvoisier® géant, en hommage à l'amiral Edward Russel, qui en 1694 avait fait préparer un gigantesque punch dans sa fontaine. Le serveur installé dans une petite embarcation navigait autour.

Continuer


Retour

L'ESSENCE DE Courvoisier®2009

Jean-Marc Olivier, notre cinquième maître de chai a travaillé en étroite collaboration avec Patrice Pinet - son successeur - pour créer L'Essence de Courvoisier®, sublime harmonie de plus de 100 eaux-de-vie rares. Ce précieux assemblage marie les meilleurs cognacs conservés dans les réserves de Courvoisier® datant du début du XXème siècle avec des eaux-de-vie des années 1970 et 1980. Toutes ces eaux-de-vie sont des témoignages des techniques innovatrices mises en œuvre par Courvoisier®. Ce cognac exceptionnel est abrité dans des carafes en cristal de Baccarat taillées à la main par plus de 30 artisans. Chaque carafe, suspension de cristal retenue par un anneau doré, est ornée d'un bouchon en cristal finement ciselé, inspiré par les chevalières remises par Napoléon aux commandants de ses armées en reconnaissance de leur bravoure.

Continuer


Retour

La nouvelle image de marque de Courvoisier®.2015

Courvoisier® souhaitait transmettre au monde entier la créativité et l'esprit d'innovation caractéristiques de l'Âge d'or parisien. C'est donc tout naturellement qu'est née notre nouvelle image de marque. Nos étuis se sont enrichis de pourpre et d'or ainsi que de motifs géométriques qui rappellent la structure de la Tour Eiffel, symbole emblématique de Paris.


L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération